Tarte à la tapenade et aux figues

Cet été, après un voyage long et chaud, j’ai retrouvé quatre ami*es qui m’ont accueillie devant leur maison, au bord de la mer, avec cette tarte et du rosé. Un pur bonheur ! Je venais de découvrir l’alliance figues-olives, et la variation aux figues fraîches m’a tout autant plu. C’est maintenant la saison des figues là où je vis, et cette recette me donne l’impression de prolonger l’été…

La base de cette tarte est sans gluten, avec des farines de lupin et de sarrasin, parce que j’en ai pas mal en stock, et aussi parce que ça apporte un peu de protéines. Mais il est possible d’utiliser plein de bases différentes, il faut juste penser à les cuire à blanc si vous prenez des pâtes qui lèvent, comme de la pâte feuilletée, histoire qu’elles ne gonflent et/ou ne gondolent pas trop. (C’est facile à faire : il suffit de couvrir la pâte, étalée et piquée avec une fourchette, avec une feuille de papier sulfurisé et de recouvrir cette dernière de billes de cuisson).

Et puis en cas de flemme, l’association tapenade – figues fraîches est aussi super en tartines !

IMG_1720

Ingrédients, pour une grande tarte

Pour la pâte

  • 50 g de flocons d’avoine (certifiés sans gluten si nécessaire)
  • 100 g de farine de lupin
  • 150 de farine de sarrasin
  • 1 cc de sel
  • 1 cs bombée de purée d’amande
  • 2.5 dl d’eau

Pour la garniture

  • 350 figues (environ 7 grosses pièces, vertes ou bleues, le plus mûres possibles)
  • 250 à 300 g de tapenade d’olives noires (p.ex. maison)
  • poivre (facultatif)

Mélanger tous les ingrédients de la pâte sauf la purée d’amande et l’eau. Ajouter la purée d’amande et sabler du bout des doigts (c.-à.-d mélanger la purée aux farines le mieux possible). Ajouter ensuite l’eau et mélanger jusqu’à ce que la consistance soit homogène.

Placer au réfrigérateur pour une demie heure au moins.

Pendant ce temps, rincer les figues, les équeuter puis les couper en quarts dans le sens de la hauteur, puis à nouveau chaque quart en 2 ou 3 dans le sens de la hauteur, selon la grosseur des fruits,.

Préchauffer le four à 200°C.

Etaler une feuille de papier sulfurisé sur un plan de travail, y déposer la pâte et la recouvrir d’une autre feuille de papier sulfurisé. Etaler la pâte entre les deux feuilles à l’aide d’un rouleau à pâtisserie jusqu’à ce qu’elle soit fine (5 mm d’épaisseur environ).

Enlever la feuille de papier sulfurisé du dessus et enfourner pour 20 minutes, puis laisser légèrement refroidir sur une grille.

Il ne reste plus qu’à dresser : étaler la tapenade sur la pâte puis y déposer les quartiers de figue. Parsemer éventuellement d’un peu de poivre moulu et servir !

IMG_1732

Recettes express: deux tapenades

La proposition du jour : deux recettes faites en 10 minutes grand maximum (vaisselle comprise)*, des tapenades qui se conservent au moins 5 jours au frigo et qui sont super à l’apéro, en sandwich ou en tartine, sur du pain, sur des rondelles de concombre ou de pommes, avec des bâtonnets de légumes ou encore en tarte (ce qui sera l’objet du prochain post)…

FullSizeRender(1)

Le tout a comme origine ma découverte culinaire de ces derniers mois : l’alliance figues-olives noires. Super simple et super bon.

Voici donc deux recettes de tapenade : la première est une version toute simple aux olives noires, la seconde est une tapenade aux figues (un plagiat complet d’un produit dégusté sur un marché), et elle est tout aussi facile à réaliser. Pour la tapenade ‘de base’, les goûts qui dominent sont le salé et l’acide, l’olive y joue le rôle principal ; pour celle aux figues, le salé et le sucré se partagent la vedette. Bien que difficiles à départager à l’œil, elles sont donc assez différentes au palet.

Petite précision relative à l’ail : il est possible d’en mettre plus ou moins, selon les envies, voire de ne simplement pas en mettre. Le goût sera moins profond, mais bon quand même ! Et puis si c’est l’ail cru qui vous dérange, vous pouvez le remplacer par de l’ail cuit – soit blanchit (donc cuit dans de l’eau bouillante pendant environ 3 minutes), soit rôti.

* il faut juste se rappeler de mettre à tremper les figues la veille pour la seconde recette (ce qui prend 2 minutes sur les 10 du total) !

FullSizeRender(4)

Tapenade d’olives noires, pour un gros pot

  • 300 g d’olives noires dénoyautées
  • 2 citrons
  • 2 gousses d’ail

(Version rapide de la recette : à part la pelure des citrons et des gousses d’ail, ainsi que le germe de ces dernières, on mixe tout ! Pour la version pas à pas, continuer la lecture…)

Mettre les olives dans un blender ou dans un bol si vous utilisez un mixer plongeant.
Couper les citrons en deux, les presser et ajouter leur jus aux olives.
Peler et dégermer les gousses d’ail, les ajouter au reste.
Mixer le tout jusqu’à ce que la consistance soit lisse. Si le mixer n’est pas très puissant, il faudra peut-être ajouter quelques cuillères à soupe d’eau pour fluidifier le mélange et faciliter le travail de l’appareil.

Cette tapenade se conserve 5 jours au frigidaire.

FullSizeRender(5)

Tapenade aux figues, pour un gros pot

  • 300 g d’olives noires dénoyautées
  • 10 grosses figues sèches + 1 dl de leur eau de trempage (si vous avez des petites figues, mettez-en 20 !)
  • 2 gousses d’ail

(Version rapide de la recette : à part la queue des figues et la pelure et le germe des gousses d’ail, on mixe tout ! Pour la version pas à pas, continuer la lecture…)

La veille, mettre les figues dans un bol, les couvrir d’eau et laisser tremper une nuit.

Le jour même, égoutter les figues en prélevant 100 dl de leur eau de trempage. Mettre figues et eau dans un blender, ou dans un bol si vous utilisez un mixer plongeant.
Y ajouter les olives.
Peler et dégermer les gousses d’ail, les ajouter aussi.
Mixer le tout jusqu’à ce que la consistance soit lisse. Si le mixer n’est pas très puissant, il faudra peut-être ajouter quelques cuillères à soupe supplémentaires d’eau de trempage des figues pour fluidifier le mélange et faciliter le travail de l’appareil.

Cette tapenade se conserve 5 jours au frigidaire.