Des bagels oranges

Depuis que je suis petite, j’adore les brunchs. A l’époque, cette anglicisme n’existait pas dans mon vocabulaire et dans ma famille on appelait ça des ‘’déjeuners-dîners’’. On y avait droit presque tous les dimanches : je mangeais quand je voulais, je trainais toute la journée en pyjama à bouquiner et ensuite on mangeait vers 17-18 heures parce que tout le monde avait super faim à cette heure-là déjà. Ce changement de rythme par rapport au reste de la semaine me semblait porteur de plein de possibilités et de liberté.
Quelques décennies plus tard, j’appelle ça des brunchs, je me colle moi-même parfois à leur préparation et j’essaie de ne pas limiter le concept aux dimanches.

photo 1

Voici donc une recette de bagels. J’adore les manger mais j’aime aussi beaucoup les faire puisque ces pains troués sont pochés avant d’être cuits au four (oui, trempés dans de l’eau bouillante !). Ce procédé bizarre qui implique une grande casserole fumante réveille la sorcière qui est en moi et me met de bonne humeur.
Le pochage rallonge un peu le processus de fabrication, mais j’ai testé sans et c’est très bon aussi, en passant directement de la confection de la pâte à la cuisson au four. Ça ressemble simplement plus à du pain standard puisque c’est le pochage qui apporte leur moelleux caractéristique aux bagels.
Pour la pâte, j’ai repris telle quelle la super recette de petits pains à la carotte que j’avais déjà testée et beaucoup aimée en version pains à la vapeur. Elle sort d’un petit livre intitulé Petits pains express, écrit par Clea (dont je vous ai déjà parlé ici) et Estérelle Payany, et elle garantit un temps de préparation minime.
Pour ce qui est des idées pour les fourrer, il faut simplement essayer de varier les textures, mais tous les mélanges sont envisageables. Je les ai dégustés avec du fromage végétal ail et fines herbes – celui proposé dans le dernier post (aussi bien le bour-sain que le creamcheese conviennent très bien). J’ai ajouté du sel fumé, des rondelles d’oignon cru, des pousses de salade, et sur certains un peu de sirop d’érable.
J’espère qu’ils vous plairont autant qu’à moi et vous souhaite un bon week-end !

photo 3
photo 5
photo 1(1)

Pour 6 bagels
–       80 g de carotte râpée ( = 1 carotte assez grosse)
–       250 de farine (100 g de farine d’avoine + 150 g de farine de blé dans la version de Clea et d’Estérelle Payany. De mon côté je mets ce qui me passe sous la main : farine bise + d’épeautre + de kamut pour les bagels de la photo par exemple)
–       2 cc de poudre à lever
–       1 cc de sel
–       1 cs de purée d’amandes*
–       150 ml de jus de carotte (acheté ou fait maison)
–       1 cs bombée de graines de nigel (ou de pavot, de sésame, comme vous voulez !)
* En vente en magasin bio.

Dans un saladier, mélanger la carotte râpée, la/les farine(s), la poudre à lever, le sel et la purée d’amande. Mélanger à la fourchette.
Ajouter le jus de carotte, mélanger jusqu’à ce que la pâte soit homogène.
Découper en 6 portions et les rouler en boule entre ses mains farinées. Laisser lever 15 minutes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Mettre à chauffer une grande casserole d’eau, préchauffer le four à 220°C.
Faire un trou avec le doigt dans chaque boule de pâte et faire tourner la pâte autour du doigt pour former un trou de 2 cm de diamètre environ.
Ajouter 1 cs de sel dans l’eau quand elle bout puis pocher chaque bagel de 10 à 15 secondes. Les sortir de la casserole avec un écumoire et les mettre sur une grille pour qu’ils s’égouttent.
Remettre sur la plaque recouverte de papier sulfurisé, recouvrir de graines (de nigel ou autre) et mettre au four pour 25 minutes (elles vont coller sans rien ajouter puisque la pâte est mouillée).
Laisser refroidir un peu à la sortie du four avant de passer à table.

photo photo 3(1)

Advertisements

4 thoughts on “Des bagels oranges

  1. Et on peut s’inviter à tes brunchs 😉 ? J’en connais ici qui donnerait cher pour des bagels! Bravo pour ces belles recettes!

    • C’est le dur boulot de goûteur-euse, on sait jamais sur quoi on va tomber la prochaine fois, et ça change tout le temps. Mais promis: pour ta prochaine corvée de brunch j’essaierai de faire aussi bien 😉

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s