Fondants gloutons

Voici ma recette cent fois adorée de fondants: ultra simples (deux ingrédients), ultra rapides, ultra délicieux et adaptables en de très nombreuses variations…
L’ingrédient de base de ces fondants : le Nutola. Avec un ‘o’. C’est une sorte de mélange à base de graisse de coco, avec aussi de la purée de noisettes et d’amandes, de l’huile de tournesol et de la noix de coco râpée. C’est plus moelleux que la graisse de coco standard et ça fait des miracles avec le chocolat. J’ai découvert cet ingrédient grâce à une recette (secrète) de la campagne Zurichoise, et l’apprécie beaucoup depuis. En trouver est la seule difficulté : il n’y en a pas toujours dans les épiceries bios – du coup quand il y en a, j’en achète une bonne provision que je stocke au congélateur. Et je ne sais pas si ça se trouve facilement hors de Suisse. Si vous n’en trouvez pas, un mélange de graisse de coco et de margarine donne un résultat tout à fait délicieux aussi.

imageimage(1)

Ces fondants sont bons ‘nature’. On peut aussi rajouter des trucs dessus, comme par exemple du Pan Masala, ce mélange de graines enrobées de sucre et servies dans les restaurants indiens en fin de repas. Ça aurait une valeur digestive, donc ça permet de manger encore plus de chocolat puisque le digestif y est intégré. Un peu comme les personnes qui mettent du vinaigre sur les frites pour faire ‘fondre’ le gras, histoire de pouvoir manger plusieurs fois la dose par personne (vécu en Angleterre, I swear !)…
Bref, trêve de délires diététiques, je me dois encore d’indiquer que l’idée génialissime du Pan Masala sur du chocolat n’est pas de moi. Je l’ai trouvée sur le blog Beau à la louche, dont je vous ai déjà parlé ici – où ce mélange coloré est utilisé pour enrober des truffes.
Il y a aussi un tout petit peu d’alcool dans ces fondants. Ça a pour but d’améliorer encore la texture (en baissant le point de congélation du mélange) et de rendre le goût un peu plus subtil sans pour autant donner aux chocolats un goût d’alcool. Le petit plus de la bleue (= absinthe) est que son goût anisé se sent très légèrement, ce qui répond à merveille aux graines de fenouil enrobées de sucre qu’il y a dans le Pan Masala. Si vous n’aimez pas le goût anisé par contre, utilisez un autre alcool blanc fort, ou pas d’alcool, et laissez tomber le Pan Masala.

image(2)

Pour une quarantaine de fondants
–       250 g de chocolat noir
–       100 g de Nutola*
–       1 cs de bleue (= absinthe, faculatif)
–       6-7 cs de Pan Masala
* en vente dans les épiceries bio

Faire fondre le chocolat et le Nutola au bain marie (si le Nutola est congelé, procéder exactement de la même façon).
Quand le tout est fondu, ajouter la bleue, mélanger et répartir dans les petites coupes en papier. Cette opération est plus facile à réaliser si le mélange a légèrement refroidi.
Laisser refroidir un peu au frigo (5 à 10 minutes) si vous ne l’avez pas fait avant, puis ajouter le Pan Masala (si on l’ajoute trop vite, les petits grains s’enfoncent dans la masse).

Advertisements

One thought on “Fondants gloutons

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s